La Cena Épicerie-Traiteur: pour l’amour de la bouffe

Comment ne pas tomber sous le charme d’une perle comme La Cena Épicerie-Traiteur? Tel un vrai petit bijou se cachant dans le quartier Villeray, cette épicerie aux allures de magasin général met de l’avant le plaisir et la qualité de ce qui se retrouve dans notre assiette. Mon passage chez La Cena a été d’une simplicité et d’un bonheur sublimes grâce à l’accueil de Maya Ramacieri et de Jean Olivier Beaucage, le couple derrière l’entreprise.

WIN_20170406_11_19_26_Pro_LI
Jean Olivier Beaucage et Maya Ramacieri

Par où commencer?

C’est bien ce que je me demande lorsque je pense à tout ce que j’ai vu, senti et observé dans ce magnifique endroit qu’est La Cena. Bien que la variété soit de mise, jamais je n’ai senti que la niche de ce commerce n’était pas claire. On vient en ce lieu pour y trouver tout ce qui est nécessaire aux repas. Tout pour cuisiner, tout de cuisiné, telle est la devise de cette épicerie de quartier qui gagne à être connue.

La Cena - ardoise

Une offre multiple

« Nos produits ont trois vies. Le frais, le prêt-à-manger et le congelé », m’explique Maya. C’est bien là toute la beauté de La Cena qui célébrera bientôt ses trois ans de pignon sur rue. Pourquoi vous rendre au supermarché alors qu’au coin de la rue tout est à votre portée? Comptoirs de fruits et légumes ornent le devant des présentoirs réfrigérés. Ici, rien d’emballé pour permettre à la clientèle de prendre les quantités dont elle a réellement besoin. « Hier, j’ai coupé un chou en deux pour une cliente, car elle habite seule et n’en a pas besoin d’autant », me dit simplement la co-propriétaire.

WIN_20170406_11_00_40_Pro_LI

Parmi les produits frais, se retrouvent les pains de la boulangerie Le pain dans les voiles, des produits laitiers locaux (dont le yogourt Maciocia), des olives aromatisées sur place, du poisson (le mercredi) et, des viandes de première qualité. Jean Olivier Beaucage, chef et boucher, porte une attention méticuleuse à ce qui se retrouve dans son comptoir à viandes : « Avoir une épicerie de quartier, ce n’est pas une nouvelle tendance. Je fais les choses à l’ancienne, c’est tout. Je connais le nom de mes clients et ceux de mes fournisseurs. C’est l’essence de la relation et du gage de qualité. »

Porc de la ferme Lennon, agneau de la ferme Lochette, boeuf nature des Cantons-de-l’Est, rien n’est laissé au hasard. « Je sais que mon producteur de porc joue avec ses cochons dans la boue! me dit Jean Olivier en riant. Le bœuf que je sers ici n’a pas parcouru des centaines de kilomètres pour arriver dans votre assiette. » Voilà donc une réflexion qui va au-delà de toute appellation biologique: s’assurer de la qualité et du soin apporté aux produits offerts.

17834826_1469185506464916_1398475762962777694_o.jpg
Jean Olivier Beaucage, source: Page Facebook – La Cena Épicerie-Traiteur

Les saucisses maison sont dé-ca-den-tes! Je les ai utilisées pour ma sauce à spaghetti la semaine dernière. D’ailleurs, porc et épices sont les mots d’ordre dans leur conception. Exit l’eau et la chapelure! J’AIME 🙂 À ma prochaine visite, j’essaierai la pancetta et le bacon maison… oh la la!

WIN_20170406_11_03_53_Pro_LI

Le prêt-à-manger est à saliver! Si je vous l’affirme haut et fort, c’est que pas plus tard qu’hier, j’ai mangé le délicieux pâté au poulet acheté à la suite de mon passage. Frais ou congelés, les repas, les saucisses, les sauces, les soupes et j’en passe, sont de délicieuses solutions sauve-qui-peut-ce-soir-je-suis-pressé!

L’Italie du coin

La Cena n’a pas d’italien que le nom. Une partie de l’épicerie y est réservée. Tomates jaunes émondées en conserves, passata, tapenades, huiles, vinaigres et autres produits soigneusement choisis sont à l’honneur à côté de la table où l’on peut s’asseoir tranquillement pour y siroter un espresso accompagné d’une part de gâteau maison. Précisions ici que Maya a fait sa renommée grâce à son tiramisu, lequel, selon ses dires, est fait avec le meilleur mascarpone!

Parmi les nombreux choix de pâtes sèches, notons les Pasta Mancini, seules pâtes italiennes provenant d’un producteur qui cultive son propre blé et le moud. D’autres pâtes, telles les Rummo, offrent des formats inusités qui s’apprêtent très bien dans les mijotés.

WIN_20170406_11_04_26_Pro_LI

La Cena (prononcée à l’italienne la tchèna) a une double signification pour ses propriétaires. Tout d’abord, le souper (la cena en italien) est un repas rassembleur, ce qui est au cœur de cette épicerie. Puis, elle rappelle aussi le fameux dernier repas (la Cène). Maya dit vouloir que les gens aient du plaisir à manger, comme si c’était leur dernier repas. De quoi vous convaincre que j’ai bien salivé en poussant la porte du paradis qu’est ce magnifique endroit! Salute!

La Cena Épicerie-Traiteur, 422, rue Guizot Est, 514 507-2377

Pour en connaître davantage sur La Cena Épicierie-Traiteur:

[Blogue] Découvrez : La Cena Épicerie-Traiteur, Josiane Breton (Découvrez Villeray)

[Journal] Profession : épicier de quartier, Ève Dumas (La Presse)

[Vidéo] Les coups de cœur de Marie-Fleur St-Pierre, chef de Tapeo et Meson :

Advertisements

2 commentaires sur “La Cena Épicerie-Traiteur: pour l’amour de la bouffe

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :