Pâtisserie Bicyclette: faire rouler le commerce local

Quoi de plus doux à l’oreille que d’entrer dans une pâtisserie et d’entendre la propriétaire expliquer à une cliente que les enfants passent s’acheter un caramel mou ou un biscuit une fois la cloche sonnée… et ce, malgré le dépanneur situé juste en face! C’est bel et bien cet esprit convivial et familial qui nous porte une fois entrés à la pâtisserie Bicyclette, logée dans un local discret de La Petite-Patrie.

win_20170216_14_29_33_pro_li
Ariane Maurice, propriétaire de la pâtisserie Bicyclette

Ariane Maurice, propriétaire et pâtissière de l’endroit, m’a reçue comme si j’étais chez elle, dans son salon. Décoration vintage évoquant le thème de la bicyclette et odeurs sucrées réconfortantes sont le parfait mélange pour y passer un bon moment. Les spécialités de la pâtisserie sont un vrai délice pour le palais: tartes, biscuits, galettes, scones et cannelés (meilleurs qu’à Bordeaux!) n’attendent qu’à être déposés dans une jolie petite assiette fleurie. J’ai un réel faible pour les biscuits aux pépites de chocolat et fleur de sel ainsi que la tarte aux griottes séchées, avoine et chocolat noir.

win_20170216_13_07_30_pro_li
De la galette au scone, Ariane Maurice vous fera un bon latté pour accompagner votre choix

La discrétion, oui mais…

Ayant pignon sur rue depuis plus d’un an, Ariane Maurice ne voulait pas faire de publicité ni trop s’annoncer. Être entrepreneure contient tout de même son lot de risques. La notoriété du lieu a toutefois carrément explosé au début de 2017 alors que le New York Times faisait mention de la pâtisserie Bicyclette comme l’un des cinq endroits à visiter à Montréal. Disons que cette soudaine popularité a plus que surpris la principale intéressée. Fait intéressant: cet article du quotidien américain a eu ses échos dans le quartier et a poussé les résidants à s’aventurer au-delà de l’enseigne orange. Tant mieux!

Porter le flambeau du commerce local

À la pâtisserie Bicyclette, la qualité des produits est le mot d’ordre. Favoriser les produits d’ici est mis de l’avant sans toutefois s’y limiter. Farines de la meunerie La Milanaise, farines des Moulins de Soulanges et Miels d’Anicet ne sont que quelques exemples de produits québécois utilisés dans les recettes.

win_20170216_13_22_06_pro_li
Le graham de sarrasin fait maison a de quoi faire saliver!

Choisir local, c’est aussi défendre le travail des artisans. L’explosion des petits commerces dans le quartier n’est qu’une bonne nouvelle pour Ariane Maurice. Selon elle, ceux-ci créent des habitudes de consommation: plus il y en a, plus les gens sont sensibles à la qualité et à la valeur des aliments faits maison. La production artisanale ne peut pas concurrencer les prix des supermarchés, toutefois la popularité grandissante de la pâtisserie lui confirme que sa façon de faire est la bonne.

La résistance par la bicyclette

Bien que la bicyclette soit un instrument servant à couper la pâte, l’idée derrière le nom de la pâtisserie va plus loin. Ariane Maurice dit avoir bien plus d’intérêt pour le mode de transport que pour l’outil de cuisine. Sa petite rébellion sucrée s’explique en deux raisons. La première est qu’elle ne souhaite pas associer la pâtisserie à la culpabilité. « On est habitués d’associer le dessert à la gourmandise et au vice. Je veux seulement que les gens entrent ici pour la plaisir », me confie-t-elle simplement.

La deuxième raison est plus recherchée. En France, durant la Deuxième Guerre mondiale, les résistants à bicyclette tentaient de défendre leur patrie sous l’Occupation. Pour elle, le vélo évoque un peu de tout ça: s’affirmer en faisant autrement. Un autrement ô combien délicieux!

Pâtisserie Bicyclette, 1256 rue Saint-Zotique Est, 438 386-7177

Lien suggéré:

À voir! Un reportage de Laurent Védrine sur l’histoire de la bicyclette en France. La résistance durant l’Occupation est abordée à partir de 25 min 30 :

La Reine Bicyclette – Histoire des Français à vélo

Publicités

6 commentaires sur “Pâtisserie Bicyclette: faire rouler le commerce local

Ajouter un commentaire

  1. J’ai appris des choses dans cet article, qu’il y avait un ustensile nommé bicyclette et qu’en plus il faut y aller pour goûter et ce sans culpabilité, la prochaine fois que je vais rendre visite à ma fille, je m’y arrête.

    J'aime

  2. Cet endroit est un pur délice. Des produits fait maison de qualité ayant un aussi grand raffinement, c’est tellement rare de nos jours ! Les cannelés, les scones, la tarte au citron, la pâte au beurre dans les tartes et les quiches = juste wow ! La liste de mes plaisirs est longue à énumérer… Longue vie à cet endroit qui sent si bon !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :